samedi 25 avril 2009

Ramadhan

On m’avait dit avant de partir en Iran : « tu verras, passer le mois du Ramadhan dans un pays musulman, c’est génial : y a des décorations partout, et c’est la fête tous les soirs ».


Et bien je viens de passer mon second Ramadhan ici, et je ne vois toujours pas ce que je peux bien raconter là-dessus. La seule chose de notable, c’est que tous les restaurants sont fermés en journée (c’est une obligation sous peine d'amende : cf lien en bas). A part ça : « Rien ».


Je n’ai pas vu d’évènement ou de déco particuliers et il n'y a pas eu plus d’agitation pendant l’Aid El Fitr (fin du jeûne et jour de fête, ou tout le monde devrait aller à la mosquée).


Bon, comme tout en Iran, j’imagine que ça se passe essentiellement à l’intérieur des maisons et des appartements, mais quand même,… quel calme !


Je n’ai pas vraiment d’explication à donner sur ce « non-évènement ». Pour une partie des iraniens, cela peut simplement venir du fait qu’ils ne le suivent pas vraiment (j’en vois beaucoup manger dans leur bureau, ou même directement dans leur voiture), mais pour l’autre (celle plus conservatrice), je ne sais pas. Cela est peut être lié à une différence de culte entre Chiite et Sunnite (Les Chiites ayant leurs fêtes religieuses bien à eux, se désintéressent-ils peut-être des autres fêtes de l’Islam ?).


Voici également une petite dépêche AFP sur le sujet (ils n’ont vraiment que ça à faire les flics ici) : http://www.metimes.com/Politics/2008/09/10/iran_closes_eateries_over_violating_ramadan/afp/

1 commentaire:

  1. Merci pour les infos, je les ai mis sur les digg like pour mieux les diffuser

    RépondreSupprimer